La Fil A Obtenu Des Améliorations Au Régime De Retraite Pour Les Travailleurs Du CN

CLEVELAND, le 17 avril - Aujourd'hui, à sa réunion régulière du Comité de retraite, le Conseil d'administration du Canadien National a approuvé des améliorations au régime de retraite pour les ingénieurs de locomotives et les contrôleurs de la circulation ferroviaire, a annoncé Gilles Hallé, Directeur canadien de la FIL.

Les représentants syndicaux ont convenu à l'unanimité les améliorations à la formule de calcul des droits à pension, à compter du 1er janvier 2001, en la faisant passer de 1,5%-2% dans le cas des services passés et futurs de l'ensemble de l'effectif syndiqué participant au Régime de retraite du CN au Canada à cette date. Cette proposition comportant également une amélioration de la formule en la portant à 1,7%-2% à compter du 1er janvier 2002 selon les mêmes conditions pour les syndiqués participant au Régime de retraite du CN au Canada qui seront actifs en date du 1er janvier 2002.

Tous les syndicats (FIL, FPEV, TCA, TUT, FIOE et l'Association des policiers) ont convenu unanimement d'utiliser l'argent disponible dans leurs comptes d'amélioration respectifs afin de réaliser de nouveaux bénéfices. Le coût estimatif de ces changements est de 223 M$, qui seront distribués aux bénéficiaires de rente sous forme d'augmentations à vie des rentes mensuelles.

&laqno; Ces améliorations s'ajoutent aux améliorations précédentes pour les membres à la retraite, qui a coûté plus de 140 M$ en janvier dernier », a dit Confrère Hallé.

Selon le Directeur canadien, Monsieur Hallé, depuis les trois dernières années, la Fraternité a pu augmenter la rente mensuelle future des membres par plus de 400$ sans aucune augmentation des contributions.

Le Comité de retraite, qui a remplacé le Conseil de retraite du CN, a été mis sur pied l'année dernière suite à la dernière ronde de négociations nationales. Son rôle inclut la recommandation d'améliorations à la formule de calcul des droits à pension en utilisant les sommes disponibles dans les comptes d'amélioration et d'indexation.

Le Comité de retraite du CN est unique au Canada du fait qu'il a l'autorité de recommander des améliorations aux indemnités de retraite des employés syndiqués à l'extérieur des négociations des conventions collectives.

Confrère Hallé remercie tous les Présidents généraux du CN pour leur appui.

La moyenne requise du maximum des gains ouvrant droit à pension pour obtenir la rente maximum sera diminuée de 95 325$ à 93 410$ pour l'an 2000 et à 91 600$ pour 2002 (basée sur un MGAP projeté à 39 000$ pour 2002).

La contribution annuelle maximale sera réduite de 6 077$ pour 2000 à 5 945$ pour 2001 et à 5 808$ pour 2002 (basée sur un MGAP projeté à 39 000$ pour 2002).

 

© 2001 Brotherhood of Locomotive Engineers